117348728_1668150970028645_7462052282955761030_o.jpg

Richard Jones

Chamber air's for a violin and through bass

"Une invitation à la déambulation dans les rues étroites et chaotiques d'une Londres au bord de l'implosion, au travers de l’œuvre de Richard 'Dicky' Jones. Entre crise sanitaire et effervescence culturelle, une œuvre unique et singulièrement moderne nous est présentée."

Conduisant du violon son Beggar's Ensemble, Augustin Lusson propose bien plus qu'un exercice de style, fût-il italien. C'est un spectacle d'illusionniste, une plongée dans l'atmosphère sulfureuse de Londres au temps d'Hogarth.

Philippe Ramin, Diapason Nov. 2019

bandcamp-logotype-light-512.png
Logo Flora_edited.png

Jean-Marie Leclair

Élite de bons mots

Écouter la musique pour violon de J.M. Leclair (1697-1764) revient à entendre un miracle, celui de l’avènement d’une école française de cet instrument, considéré criant et un peu vulgaire au XVIIe siècle. Autant ses sonates sont le couronnement époustouflant d’une forme consacrée par tant de compositeurs qui le précèdent, autant ses concertos pour violon semblent être, exception faite d’un opus de Jacques Aubert (1689-1753), le fruit de sa propre initiative.

Lusson and his colleagues reach out quite powerfully, ornamenting lushly and always with dramatic expression. Nothing remains underexposed, but comes into effect with strong colors in an unusually substantial sound, in Leclair’s pieces as well as in the 6th Sonata by Jean-Baptiste Barrière (1707-1747). Particularly to be appreciated is that the intensity and powerful gestures never lead to heaviness, and the music always remains agile and swingingly dance-like. This would have pleased the ballet dancer Leclair.

Rémy Franck, Pizzicato Août. 2022

bandcamp-logotype-light-512.png
Logo Flora_edited.png
Lelciar 2.png